Vos résultats de recherche

Litige avec propriétaire (préavis, garantie locative)

Posté par denis sur 17 décembre 2015
| 0

Suite à plusieurs contacts téléphoniques, mon propriétaire et moi nous nous sommes mis en accord pour pouvoir libérer mon studio anticipativement avant le préavis légal de 3 mois.
Celle-ci m’a donné un courrier glissé sous ma porte ne comportant pas de timbre mais signé et daté en me disant que je pouvais me sentir libre de quitter les lieux au 28 février ou jusqu’au 31 mars au lieu du 1er juin.
Dans sa lettre, elle m’écrit également que ma garantie locative me sera restituée après vérification de l’état des lieux alors qu’il n’y en a pas eu.

Est ce que cette lettre est légale et que je peux me permettre d’accepter ? Il faut savoir que ce bail a été signé par la mère de la propriétaire ainsi que la garantie locative.

Madame Z., de Molenbeek

En règle de principe, ce qui a été fait par un contrat peut être défait par un autre contrat.
Cependant, il serait probablement plus clair de prévoir un écrit signé par les deux parties.
Ceci dit, il nous paraît que le propriétaire peut renoncer à la protection légale dont il jouit en ce qui concerne la durée du préavis à donner par le locataire et la date de la fin du bail, de sorte que vous pourriez vous en tenir au document que vous avez reçu de votre bailleur.
A cet égard, il faut évidemment être certain que le document en question émane bien du bailleur ou de son représentant dûment habilité à cette fin.

En ce qui concerne la garantie locative, il est normal que celle-ci ne soit libérée qu’après vérification de l’état des lieux à la sortie, même s’il n’y a pas eu d’état des lieux à l’entrée, le propriétaire pouvant apporter la preuve que tel ou tel dégât est dû au locataire sortant.