Vos résultats de recherche

Reconduction d’un bail

Posté par denis sur 17 décembre 2015
| 0

Nous aurions besoin d’un conseil concernant la reconduction d’un bail.

En effet, nous avons pris en location une maison dont le bail a été consenti pour une période de trois ans prenant cours le 15 novembre 2012 pour se terminer le 14 novembre 2015.
Le 15 novembre 2015, la maison est toujours occupée puisque aucune des deux parties n’a marqué son intention de résilier le contrat.
Il semblerait dès lors que notre bail est assimilé à un bail 3-6-9 et plus précisément dans la quatrième année. Nous avons donc la possibilité de mettre fin au bail moyennant trois mois de préavis.
Notre intention étant de limiter à quelques mois la location de ce logement.

Néanmoins nous nous posons la question suivante:

Est-il obligatoire de signer un nouveau document et quel impact ce document aurait-il sur une résiliation éventuelle?
Quelles sont nos possibilité de négociations avec la propriétaire afin de prolonger de quelques mois la prise en location ?
Ne vaut-il mieux pas laisser courir la tacite reconduction ?

Madame B., de Namur

Si le bail de résidence principale de courte durée, soit de maximum 3 ans, n’est pas résilié au terme de la période de 3 ans, et si le preneur reste dans les lieux, le bail originaire est censé, de par l’effet de la loi, avoir été conclu pour une période de 9 ans.
Le preneur peut y mettre fin sans indemnité à partir de la 4ème année, moyennant un préavis de 3 mois.
Il n’est nullement nécessaire de refaire un écrit après les 3 premières années